Déclaré mort, ce bébé revient à la vie après les prières de sa mère – SANTE PLUS MAG

Déclaré mort, ce bébé revient à la vie après les prières de sa mère

ce bébé revient à la vie après les prières de sa mère

според хармония européen datant de 2013, la France a le taux de mortinatalité le plus élevé en Europe. Ainsi, avec un chiffre de 9,2 bébés morts nés pour 1000 naissances, le pays enregistre le plus mauvais score de tout le continent. La mort d’un bébé à la naissance est une triste réalité pour de nombreuses familles, plusieurs femmes se retrouvent alors mamans sans enfants et cela pèse lourdement sur leur santé physique et mentale.

Les causes de nombreuses mortinatalités demeurent méconnues. Les familles sombrant alors dans un траур sans réponses à leurs questions. Néanmoins, dans certains cas et pour des raisons encore moins connues, quelques-uns de ces bébés reviennent à la vie. A l’instar de l’histoire de ce bébé « miraculé » relayée par nos confrères du New York Daily News.

Une respiration providentielle

Le bébé de Robin Cyr, 34 ans, pesait plus de 4 kilos et s’est retrouvé coincé, incapable de traverser la filière génitale correctement. Les médecins ont surveillé tout signe de vie pendant 25 minutes après sa naissance mais ne voyant aucune réaction, la petite fille a été déclarée morte par l’équipe de santé.

Déclaré mort, ce bébé revient à la vie après les prières de sa mère

Dévastée, Robin et sa tante ont commencé à prier pour le bébé. Quelques minutes après, une infirmière entra en courant dans la chambre annonçant à la famille que la petite fille s’est remise a respiré. Robin a déclaré à The guardian :

« Ma tante était présente et je sais que ses prières sont fortes et profondes. Quand elle a commencé à prier, mon bébé est revenu ».

Le médecin a qualifié cet évènement de « miraculeux » car il n’avait aucune explication logique à ce qui s’était passé. Il s’est simplement excusé auprès de Robin d’avoir « abandonné » son bébé et lui a expliqué qu’au moment où il s’est retourné, la petite fille respirait toute seule.

Déclaré mort, ce bébé revient à la vie après les prières de sa mère

Robin a appelé son bébé Mireya, qui vient du latin miracula et signifie miracle. Elle se rétablit tout doucement dans une unité de soins intensifs néonatals et avec son petit corps grassouillet et sa chevelure noire ressemble à n’importe quel bébé en bonne santé.

Mireya a mené le plus dur combat de sa vie pendant ses 30 premières minutes d’existence. Un examen dans le but de déterminer les causes de cette résurrection est en cours mais Robin connaît déjà la réponse. Pour elle, ce n’est autre que la « main de Dieu » qui est responsable de ce miracle !

Mortinatalité : des parents privés du bonheur de découvrir leur enfant

споредСЗО, la mortinatalité concerne les bébés qui naissent sans aucun signe de vie à partir de la 28ème semaine de grossesse. Ainsi, 2,6 millions de naissance dans le monde sont concernés par cette tragédie, avec plus de 7178 bébés morts nés par jour.

Lorsque cela arrive, les familles n’ont, dans la plupart des cas, jamais d’explication quant aux causes de la mort. Une проучване a révélé qu’environ un quart des mortinatalités n’avait aucune raison possible connue. Néanmoins, voici les raisons les plus courantes pouvant entrainer une Морт du nourrisson après 20 semaines de grossesse :

· Anomalies chromosomiques et congénitales : Responsables de la majorité des fausses couches, elles peuvent également accroitre le risque de mort à la naissance. Les anomalies chromosomiques sont généralement détectées à la conception. Les anomalies congénitales sont quant à elles généralement causées par des influences environnementales durant la grossesse.

· Un retard de croissance intra-utérin : Dans ce cas, le bébé est beaucoup plus petit qu’il ne devrait par rapport au nombre de semaines de grossesse. Cela entraine la mort à la naissance ou un risque élevé de mort subite du nourrisson en raison du manque de nutriments importants. La prééclampsie, l’hypertension artérielle causée par la grossesse ou le tabagisme pendant la grossesse sont des facteurs de risques déterminants d’un retard de croissance intra-utérin.

· Décollement placentaire : C’est une infection qui provoque un décollement du placenta de la paroi utérine alors que le bébé est encore dans l’utérus. Cela peut être le résultat de certains problèmes de santé de la maman, de traumatismes à l’abdomen en fin de grossesse ou du tabagisme pendant la grossesse.

· Infections : Certaines infections bactériennes ou virales, notamment les maladies sexuellement transmissibles, peuvent augmenter considérablement le risque de mortinatalité.

De manière générale, pour préserver le bien-être du bébé à venir, il convient de respecter certaines recommandations (zéro alcool et tabac pendant la grossesse, cuisson des aliments…) et d’adapter son mode de vie (alimentation saine, activité physique douce, relaxation) à la grossesse. De même, un suivi régulier de la conception/grossesse jusqu’à la naissance par un gynécologue est essentiel.

Тази статия се появи на първо място ЗДРАВЕОПАЗВАНЕ СПИСЪК