В Индия надеждата избледнява за работниците, затворени в планината за две седмици – Libération

В Индия надеждата избледнява за работниците, затворени в планината за две седмици – Libération

Спасяване

Член на абонатите

Les dernières opérations de sauvetage des 41 personnes ont échoué après que la machine censée creuser un nouveau tunnel s’est brisée ce dimanche dans le nord du pays. La responsabilité des projets pharaoniques d’autoroutes du gouvernement commence à être pointée du doigt.

Les autorités assuraient que les ouvriers sortiraient jeudi dernier. Puis vendredi. A chaque fois, les familles des 41 travailleurs prisonniers du tunnel de Silkyara, dans l’Uttarakhand (dans le nord du pays), se pressent devant son entrée bouchée, et comptent les minutes. Mais la montagne a résisté aux assauts et leur espoir a été douché : l’énorme machine de 25 tonnes, qui creusait un passage de 90 centimètres de diamètre dans la roche éboulée devant le tunnel, a cédé. Ses lames se sont brisées sur les débris, composés entre autres des barres métalliques qui soutenaient la structure du tunnel. Il ne restait qu’une dizaine de mètres à percer, sur les 60 mètres qui séparaient les travailleurs de la sortie, mais cette gigantesque perceuse est maintenant hors service. Une autre machine au plasma a donc été apportée d’Hyderabad, à 2 000 km de là, pour découper les lames coincées dans la roche. Et de nouveaux plans sont évalués pour secourir ces ouvriers, enfermés dans ce tunnel himalayen

Тази статия се появи на първо място https://www.liberation.fr/international/asie-pacifique/en-inde-lespoir-seloigne-pour-les-ouvriers-emprisonnes-par-la-montagne-depuis-deux-semaines-20231126_QW35T7FRMZC6TPIJZ4HITO32GU/


.