Фабрис Ондоа свидетелства: Неукротимите лъвове преминаха през ада в Либия по време на квалификациите за Световното първенство през 2026 г.


Фабрис Ондоа свидетелства: Неукротимите лъвове преминаха през ада в Либия по време на квалификациите за Световното първенство през 2026 г.

La délégation camerounaise de football a vécu des moments cauchemardesques lors de son déplacement en Libye pour les éliminatoires de la Coupe du Monde FIFA 2026. L’équipe a été confrontée à un manque de fair-play flagrant de la part des officiels libyens, tant à l’extérieur qu’au sein du stade. Fabrice Ondoa, le gardien de but camerounais, qui joue au plus haut niveau depuis plusieurs années, revient sur cet enfer vécu à Benghazi.

Le calvaire de l’équipe camerounaise a débuté dès son arrivée en Libye, où elle a été accueillie de manière répugnante. Lorsque les joueurs sont arrivés à l’aéroport, leurs bagages étaient jetés par terre sur le tarmac. Fabrice Ondoa dénonce cet accueil inacceptable et déplore le manque de réaction des officiels face à de telles situations en 2023.

Sur le terrain, les lions indomptables ont également été confrontés à des comportements déplorables. L’hymne national du Cameroun a été sifflé et interrompu, et les joueurs ont été victimes de jets de bouteilles d’eau, dont une a atteint Fabrice Ondoa à la tête en raison d’un filet de protection déchiré. Les cris de singe et les lasers pointés vers les joueurs étaient incessants, créant une ambiance hostile et dangereuse. Malgré les signalements au quatrième arbitre, aucune action n’a été prise pour remédier à la situation.

La Fédération Camerounaise de Football a pris l’initiative de saisir la Confédération Africaine de Football (CAF) et la FIFA, dans l’attente des décisions des juridictions compétentes. Il est indispensable que des mesures soient prises pour condamner de tels actes de manque de fair-play et assurer la sécurité des joueurs et du personnel sportif.

Les instances dirigeantes du football doivent veiller à garantir des conditions de jeu équitables et sûres pour toutes les équipes, quel que soit le pays où elles se rendent. Le sport doit être un moyen de rassemblement et de fair-play, et de tels incidents ne doivent pas être tolérés.

L’histoire retiendra cet épisode sombre dans le parcours des Lions Indomptables en Libye, mais espérons que des mesures seront prises pour que de tels événements ne se reproduisent plus à l’avenir. Le football doit rester un lieu de passion, de compétition saine et de respect mutuel entre les nations.

Тази статия се появи на първо място https://237actu.com/fabrice-ondoa-temoigne-les-lions-indomptables-ont-vecu-l-enfer-en-libye-lors-des-eliminatoires-de-la-coupe-du-monde-2026


.